L’ESGI représentée lors de l’ECAL 2017 et la conférence MOD.

Deux projets menés par le Digital Lab de l’ESGI ont été présentés lors des conférences ECAL et MOD.

Alain Lioret, Directeur Pédagogique de la filière Ingénierie de la 3D et des Jeux Vidéo et Martin Tricaud, étudiant à l’ESGI, ont présenté une publication internationale à la conférence ECAL 2017 (European Conference on Artificial Life) qui s’est déroulée à Lyon début septembre. Cette publication, dont le titre est « Fractal Artificial Life », présente des hypothèses scientifiques sur l’importance des structures fractales dans l’émergence de la vie, qu’elle soit végétale, animale ou humaine. Ces structures fractales semblent en effet déterminantes notamment dans le processus de morphogenèse. En cela l’exemple des P-System est particulièrement intéressant. Il s’agit d’un travail de prospective, qui permet d’ouvrir de nombreuses pistes de recherches. Retrouvez ici leur publication lors de l’ECAL 2017.

Boris Musarais, étudiant à l’ESGI est quant à lui intervenu lors de la 3ème édition de la « Conference on Machine Learning, Optimization and Big Data » (MOD) qui se tenait en Italie. Il y a présenté un modèle génératif qui permet à un réseau de neurones de créer du contenu (dans notre cas, de la musique) à partir d’exemples. Ce modèle a la particularité de fonctionner de façon bien plus performante que l’état de l’art, permettant par exemple dans la génération de musique brute, d’être 7000 fois plus performant que le modèle de Deepmind (Google). Avec cette technique, il devient possible d’avoir des modèles génératifs appliqués à des données encore plus denses comme la vidéo ou les images haute définition ! Retrouvez ici sa publication lors de la conférence MOD 2017.


242 rue du Faubourg Saint-Antoine, 75012 Paris
PLAN D'ACCES