X
Une question ?
L'ESGI vous recontacte !
Être recontacté

Quelles compétences faut-il pour devenir Ingénieur R&D ?


Actualité publiée le 26 mai 2020

r&d

L’expertise de l’Ingénieur Recherche et Développement est indispensable pour toutes les sociétés qui souhaitent concevoir des produits innovants, et c’est pourquoi ce métier est très prisé sur le marché de l’emploi. Mais quelles sont les principales compétences d’un Ingénieur R&D ?

 

Une profession hautement qualifiée

 

L’Ingénieur R&D occupe un rôle très stratégique au sein des sociétés en quête d’innovation. En effet, il a pour mission principale de développer des produits d’avenir, permettant de se distinguer des entreprises concurrentes. Il doit posséder d’importantes compétences en informatique et être en mesure de mener une veille concurrentielle pour orienter ses projets. L’ingénieur R&D doit avoir de bonnes qualités relationnelles car il est amené à travailler en collaboration avec les équipes marketing et doit également savoir analyser les informations collectées au cours de sa veille.

Grâce à son analyse concurrentielle, l’Ingénieur R&D doit ensuite se consacrer à la conception et au développement du nouveau produit, en sélectionnant les outils les plus adaptés à son travail et en respectant les normes de qualité en vigueur. Il est aussi chargé de tester le produit, de lui apporter d’éventuelles modifications, et participe activement à sa mise en production.

 

Les compétences de l’Ingénieur R&D sont donc nombreuses. Il doit être parfaitement à l’aise avec de nombreux outils informatiques pour utiliser les logiciels de conception nécessaires, et posséder un niveau irréprochable en anglais technique, à l’oral comme à l’écrit. La maîtrise de cette langue est incontournable, car elle permet à l’ingénieur de se documenter et de communiquer sur ses propres travaux.

L’ingénieur R&D doit également faire preuve de rigueur et d’adaptabilité, car il doit travailler en conformité avec les attentes de ses clients, tout en respectant un cahier des charges.

 

Comment se former à cette profession ?

 

Les formations pour devenir Ingénieur R&D ne peuvent être accessibles directement après le bac, car elles nécessitent de posséder préalablement un solide bagage en informatique. Par conséquent, le poste d’Ingénieur R&D est ouvert aux candidats détenteurs d’un niveau bac+5, mais le domaine de compétences de l’ingénieur R&D est toutefois très spécifique.

Pour l’étudiant, il ne faut donc pas commettre l’erreur de s’orienter vers une formation informatique trop généraliste, mais plutôt privilégier un cursus spécialisé en Ingénierie du Web ou de la Blockchain. Ces cursus sont généralement accessibles à partir d’un niveau Bac+4, mais aujourd’hui, certains établissements supérieurs permettent d’entamer cette spécialisation dès la troisième année d’études. C’est par exemple le cas de l’ESGI, qui donne la possibilité à l’étudiant de se former aux bases fondamentales de l’informatique pendant les deux premières années de son cycle Bachelor. Dès la troisième année du cycle, l’étudiant peut choisir son domaine de spécialisation informatique, avant d’intégrer un cycle Mastère pour approfondir ses compétences d’ingénieur.

 

Les compétences d’un ingénieur R&D se situent donc à l’intersection entre créativité, innovation et technicité. Il imagine, conçoit et développe différents projets qui constitueront les avancées technologiques de demain, et c’est pourquoi sa profession est particulièrement prisée des recruteurs.

200