Comment devenir expert judiciaire en informatique ?
X
JPO Live 27 octobre
L'ESGI vous accueille en Portes Ouvertes Digitales !
Je m'inscris
Une question ?
L'ESGI vous recontacte !
Être recontacté

Comment devenir expert judiciaire en informatique ?


Actualité publiée le 8 mars 2021

informatique judiciaire

Le fait de devenir expert judiciaire informatique peut constituer une option très sérieuse pour les jeunes diplômés en informatique qui veulent diversifier leur activité. Il s’agit en effet d’une profession annexe de plus en plus recherchée, dont les tâches quotidiennes s’avèrent particulièrement variées et intéressantes.

 

 

En quoi consiste cette activité ?

 

En général, l’expert judiciaire informatique est un spécialiste de l’informatique d’entreprise, et maîtrise parfaitement les nouvelles technologies de l’information-communication (NTIC).

Pour avoir le droit d’exercer, l’expert judiciaire en informatique doit donc justifier d’un haut niveau de qualification en informatique, et par ailleurs, il doit impérativement être inscrit au registre national, car il est accrédité par une cour d’appel.

En pratique, ce spécialiste peut être désigné par un juge, lorsqu’il a besoin d’une expertise dans le cadre d’un litige relatif au domaine informatique. Sa mission est donc encadrée par le code judiciaire, et il doit être en mesure d’intervenir en toute neutralité vis-à-vis des deux parties pour donner son avis. Pour orienter le travail de l’expert judiciaire informatique, le juge aura préalablement défini un cadre de mission, et les différentes questions techniques auxquelles il faudra répondre. L’expert doit donc analyser le dossier, en réaliser la synthèse, et présenter ses conclusions au juge dans un rapport, afin de l’aider à rendre sa décision.

Dans certains cas, l’expert judiciaire en informatique peut également faire office de conseiller technique pour une seule des deux parties. Dans ce contexte, il ne peut évidemment plus être désigné par le juge pour intervenir sur le litige.

 

 

Des missions diversifiées

 

Au fil des évolutions technologiques, les domaines d’intervention de l’expert judiciaire en informatique ont été amenés à évoluer. Par le passé, ce spécialiste était surtout contacté pour intervenir dans des litiges entre constructeurs informatiques et clients, ou dans des conflits entre clients et éditeurs. Désormais, il est surtout prisé pour amener la lumière sur de grands projets qui rencontrent des difficultés. Il doit par exemple identifier quelle a été la cause d’un problème technique, ou intervenir dans des litiges qui concernent les délits et la traçabilité sur le net.

En moyenne, un expert judiciaire en informatique est rémunéré entre 100 et 125 euros l’heure. Il convient toutefois de préciser que cette activité ne peut être exercée qu’à titre complémentaire, en parallèle d’une carrière d’informaticien. En effet, un décret voté en 2004 stipule qu’elle ne peut être exercée à temps plein, afin que l’expert ne soit pas coupé des techniques utilisées sur le terrain.

Avec un très haut niveau de rémunération, une activité d’expert judiciaire informatique peut donc permettre de sensiblement élever les revenus mensuels d’un ingénieur informaticien. De nombreuses compétences sont toutefois nécessaires pour devenir un spécialiste de l’informatique, et il est indispensable de suivre une formation poussée pour les acquérir. L’ESGI propose par exemple un total de 9 Mastères, focalisés sur différents domaines de spécialisation en informatique !

 

 

Devenir expert judiciaire en informatique incarne donc une opportunité exceptionnelle de diversifier sa carrière d’ingénieur informaticien, tout en bénéficiant d’un niveau de rémunération très attractif.

200