Technologies VXLAN : accroître son réseau Cloud
X
JPOD du 01/02
L'ESGI vous accueille en Portes Ouvertes Digitales !
Je m'inscris
Brochure ESGI
Découvrez l'école et ses formations
Je télécharge

Les technologies VXLAN : nouveaux venus de l’architecture réseau


Actualité publiée le 9 décembre 2022

À l’aide des technologies VXLAN, il est désormais possible de créer un réseau virtuel de couche 3, ce qui optimise considérablement l’exploitation d’un Cloud qui regroupe plusieurs centres de données physiques distants. Devenues essentielles au développement des activités des entreprises, en quoi consistent les technologies VXLAN ?

visuel archi info

© Pixabay

VXLAN ou VLAN : les différences

Les technologies VXLAN permettent aux architectes informatiques de construire des réseaux virtuels. La virtualisation des réseaux est devenue incontournable, en raison du besoin de flexibilité des maillages informatiques en vue de faciliter la gestion et l’automatisation des activités dans le Cloud Computing.

 

Le VXLAN vise à élargir les réseaux locaux virtuels, les fameux VLAN afin de résoudre le problème de pénurie de place de stockage que peuvent rencontrer de nombreuses entreprises qui utilisent la technologie Cloud Computing. Le VLAN vient donc encapsuler et transférer des paquets de données entre plusieurs points qui constituent déjà un VLAN.  Le VXLAN vient donc renforcer le VLAN en l’étendant.

 

En effet, le VLAN est habituellement exploité pour séparer les applications dans le Cloud, mais il n’offre que 4096 ID de réseau. Cette capacité de connexion n’est pas suffisante pour une entreprise qui a besoin d’un large environnement de travail dans le Cloud. Le VLXLAN, en rendant possible l’ajout d’une 3e couche, ajoute un segment de 24 bits, ce qui augmente considérablement le nombre d’identifiants potentiels: jusqu’à 16 millions.

 

VXLAN : technologie flexible et sécuritaire

Le VXLAN (Virtual Extansible LAN) est un protocole qui permet aux architectes réseaux de créer des couches supplémentaires superposées au-dessus du réseau physique. En pratique, le VXLAN offre la création d’un réseau virtuel superposé au réseau physique. Le réseau sous-jacent (la couche 2) est le maillage qui permet le transport « physique » des données : il transfère les colis d’un point A à un point B. Les interactions entre les couches sont rendues possibles grâce à la création de tunnels VXLAN. Ces deux couches collaborent tout en restant indépendantes : une modification à l’un des maillages n’impacte pas l’autre

 

En instaurant un système de tunnels entre les diverses couches, les technologies VXLAN contribuent à un renforcement de la sécurité du réseau, en rendant chaque couche imperméable. Le stockage des données est ainsi amélioré : les datas sont déplacées vers un environnement ultra-sécurisé et séparé, ce qui accroît leur protection en cas d’attaque.

 

Les étudiants de l’ESGI bénéficient d’un apprentissage technique et pratique aux technologies VXLAN. Grâce aux cours de haut niveau académique dispensés par l’établissement et aux nombreux stages en alternance qui leur sont offerts, ils sont rapidement en mesure de prendre en main les problématiques réseau rencontrées par les entreprises et donc de trouver rapidement un emploi à l’issue de leur formation.

 

Les architectes réseau de demain doivent impérativement se former aux technologies VXLAN en raison de la forte demande provenant des entreprises qui ont de plus en plus besoin d’espaces de travail Cloud larges et performants.

SAS ANAPIJ

Adresse : 85 avenue Pierre Grenier – 92100 Boulogne-Billancourt
Une école
du Réseau GES
Le Réseau des Grandes Écoles Spécialisées

Etablissement d’Enseignement Supérieur Technique Privé
Dernière mise à jour : Septembre 2022

Retrouvez-nous sur

Etablissement d’Enseignement Supérieur Technique Privé
Dernière mise à jour : Septembre 2022

200