Mastère Ingénierie de la Blockchain : objectifs et débouchés
X
JPO du 4 décembre
L'ESGI vous accueille pour sa Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris
Une question ?
L'ESGI vous recontacte !
Être recontacté

Quels métiers possibles après un mastère ingénierie de la blockchain ?


Actualité publiée le 21 octobre 2021

Blockchain

La blockchain est une technologie permettant le stockage et le traçage de transactions numériques. Elle offre de nombreux avantages, dont la transparence et la sécurité de fonctionnement grâce à un système d’interaction de blocs. Elle permet ainsi aux utilisateurs connectés en réseau de partager des données sans passer par un intermédiaire. Quels sont les métiers du secteur accessibles après un mastère spécialisé en Ingénierie de la Blockchain ?

L’ingénierie de la Blockchain : qu’est-ce que c’est ?

La Blockchain est une technologie de sécurisation et de stockage des données numériques. Elle est massivement utilisée dans le secteur bancaire, mais qui ne se limite pas à ce seul domaine. Les diplômés d’un mastère ingénierie de la blockchain peuvent travailler dans :

– La finance.

– L’assurance.

– La logistique.

– L’agro-alimentaire.

– le secteur énergétique.

– Le luxe.

– L’aéronautique, etc.

Opter pour un mastère Ingénierie de la Blockchain est un choix judicieux : le secteur recrute massivement de jeunes collaborateurs spécifiquement formés. Un cursus technique au sein d’un établissement spécialisé permet d’acquérir toutes les compétences nécessaires pour se construire une véritable expertise.

Les participants à un mastère Ingénierie de la Blockchain apprennent les méthodes de conception et de développement des architectures logicielles liées aux chaînes de blocs. Dans le cadre de leur future profession, ils garantissent la disponibilité, la fiabilité et la sécurité des transactions et des données qui utilisent leur chaîne.

Pour y parvenir, les étudiants d’un mastère Ingénierie de la Blockchain étudient diverses disciplines :

– Les sciences de l’ingénieur.

– Les technologies spécifiques à la Blockchain (Protocoles Bitcoin, Ethereum, etc.).

– Les techniques de développement : langage C avancé, fondamentaux de Git ou bases de données NoSQL.

– L’architecture des systèmes et des réseaux.

– Les fondamentaux du management de projet.

Que faire après un mastère Ingénierie de la Blockchain ?

Un bon mastère Ingénierie de la Blockchain doit déboucher sur un titre reconnu par l’État et offrir à ses étudiants des débouchés immédiatement à l’issue de leur cursus universitaire. Le programme de formation doit leur permettre d’évoluer à divers postes de la Blockchain.

Les étudiants sortants d’une bonne formation peuvent travailler dans toutes les branches de l’ingénierie de la blockchain :

  • En ingénierie d’étude, en obtenant un poste d’analyse, d’organisation et de conception des applications.
  • En ingénierie micro-réseau, grâce à leurs connaissances des matériels et des protocoles de communication, de développement et d’exploitation.
  • En ingénierie système en appliquant les langages de programmation ou l’administration d’une base de données.
  • En ingénierie consultant grâce à leur capacité à effectuer un audit et à modéliser l’architecture et le fonctionnement du système.

 

Les diplômés d’un mastère Ingénierie de la Blockchain peuvent donc exercer comme :

– Développeur blockchain.

– Architecte Blockchain.

– Directeur de l’innovation digitale.

– Consultant en sécurité et en chiffrement, etc.

Le mastère Ingénierie de la Blockchain de l’ESGI bénéficie d’un très haut niveau académique et technique. Les cours sont animés par des enseignants issus du monde professionnel et les étudiants peuvent suivre plusieurs stages en alternance.

Le secteur de la blockchain recrute massivement des étudiants sortant d’un mastère au sein d’un établissement spécialisé et reconnu par la profession.

200