Informatique : la réalité augmentée omniprésente
X
JPOD du 12/10
L'ESGI vous accueille en Portes Ouvertes Digitales !
Je m'inscris
Brochure ESGI
Découvrez l'école et ses formations
Je télécharge
Une question ?
L'ESGI vous recontacte !
Être recontacté

Quels usages de la Réalité Augmentée dans les métiers de l’informatique ?


Actualité publiée le 23 septembre 2022

La technologie de la réalité augmentée évolue considérablement. Sa dimension technologique en fait à la fois un outil numérique de pointe et une niche de l’ingénierie informatique à exploiter à l’avenir. Quelles sont les interactions déjà présentes entre les métiers de l’informatique et la RA et quels sont les enjeux à envisager de ces nouveaux liens ?

 

visuel real aug. informatique

Réalité augmentée et maintenance informatique

Dans la maintenance informatique, ainsi que dans l’entretien industriel, la réalité augmentée permet de simplifier considérablement les opérations techniques et d’éviter les erreurs. Plus concrètement, avec la réalité augmentée, le technicien informatique peut simuler ses opérations de maintenance et visualiser en direct le résultat qu’elles engendreront.

Puisqu’elle suppose un lien constant avec une base de données active, la technologie de la réalité augmentée permet également d’accéder à de très nombreuses informations : plans de l’architecture réseau, listing des erreurs précédentes, voire compte rendu des attaques passées et plans de remise en action.

 

Cloud Computing et réalité augmentée

Le milieu professionnel s’accorde à dire que le futur de la réalité augmentée se situerait dans le cloud. L’AR Cloud permet en effet de construire et de maintenir un jumeau numérique 3D du monde réel (sur lequel s’appuient les applications de RA pour y intégrer des éléments digitaux à visualiser). La technologie Cloud permet de mettre à jour en continu et en temps réel ce monde virtuel et de le partager à très large échelle.

 

La très haute complexité des calculs nécessaire à la création et au maintien de ce monde numérique rend également nécessaire le recours au Cloud, surtout si les industriels souhaitent développer l’autonomie des dispositifs de RA.

Les interactions entre Cloud et RA engendrent de très nombreux usages possibles, pour les professionnels et les particuliers : industrie 4.0, domaine de la santé, Internet des objets, construction 4.0, etc.

 

Management et conseil en systèmes d’information : les usages de la réalité augmentée

Les experts du management et du conseil en systèmes l’information utilisent déjà en grande partie la technologie de la réalité augmentée. En effet, elle leur permet de produire des explications très concrètes, visuelles et compréhensibles par tous, quel que soit leur niveau d’expertise dans le domaine informatique.

 C’est aussi un excellent outil afin de conceptualiser les systèmes et d’en visualiser le réseau à créer.

 

Réalité augmentée et formation des ingénieurs en informatiques

C’est un fait, la réalité augmentée permet de faire de considérables progrès dans la formation professionnelle. Les applications de RA offrent aux étudiants de s’entraîner en pratique dans des conditions semblables à la réalité. Ils peuvent par là même apprendre par le biais d’essais et d’erreurs (sans conséquence aucune pour les systèmes d’informations véritables) et mémorisent ainsi mieux le contenu des enseignements.

Il en va de même de la recherche : développer de nouvelles applications ou poursuivre les innovations peut tout à fait s’effectuer via une interface de réalité augmentée.

 

Réalité augmentée et développement web

Au titre des métiers de l’informatique susceptibles de puiser du dynamisme et du développement grâce à la réalité augmentée, le développement web n’est pas en reste. On voit de nombreux sites internet proposer des expériences immersives et interactives sans besoin pour les internautes de télécharger des applications de réalité augmentée. Des éléments 2D ou 3D virtuels sont alors immédiatement incorporés à l’environnement numérique du visiteur. Naturellement, le secteur du développement et de la programmation d’application de réalité augmentée est en plein essor.

 

Pour intégrer de la réalité augmentée aux sites web, les experts en développement et programmation utilisent des SDK. Ces kits de développement logiciels professionnels consistent en des ensembles d’outils fournis avec une plateforme matérielle, un système d’exploitation ou un langage de programmation propre à développer la réalité augmentée sur les plateformes en ligne. Les professionnels utilisent d’ailleurs des SDK divers pour la navigation mobile et les sites sur desktop, ce qui génère une nouvelle spécialité dans le développement informatique.

 

En effet, la réalité augmentée est devenue une technologie incontournable dans le marketing, la communication et les ressources humaines de très nombreuses entreprises, tous secteurs confondus. Ces professionnels ont besoin de pouvoir s’appuyer sur une offre de produits de RA spécifiquement élaborés : contenus interactifs pour les musées, packaging et produits interactifs, visite virtuelle d’un bien immobilier, etc. Les programmateurs informatiques doivent donc parfaitement connaître la technologie de la réalité augmentée et faire preuve d’une compétence métier leur permettant de bien cerner les attentes de leurs clients et d’adapter leurs propositions d’application à leur secteur d’activité.

 

Réalité augmentée et jeux vidéo

Les implications de la réalité augmentée pour les métiers de l’informatique et du jeu vidéo sont également considérables. Dans ce contexte, la réalité augmente vise à plonger le joueur dans l’univers fictif du jeu. S’il existe des CMS de RA en ligne (dont le principe est copié des célèbres CMS pour les sites web), les professionnels du jeu vidéo suivent des formations spécifiques afin de développer et d’intégrer la réalité augmente à leur projet de jeu.

 

La blockchain : une niche pour la réalité augmentée

Sans rapports a priori, la blockchain et la réalité augmentée se trouvent, au contraire, être deux disciplines de l’informatique au fort potentiel combiné. En effet, la blockchain consiste en un système de stockage des informations sous forme de blocks enchaînés. Lorsqu’une nouvelle donnée à propos d’un produit est générée, elle est automatiquement et immédiatement enchaînée aux autres sous la forme d’un nouveau bloc. C’est donc un excellent outil pour assurer la traçabilité d’un produit, et c’est en ce sens qu’elle se prête à garantir l’authenticité d’un actif d’AR qui aurait été vendu sur la Toile.

 

En effet, avec le fort développement des NFT, les créations de réalité augmentée revêtent une certaine valeur qui est directement liée à leur statut d’œuvre originale, unique et authentifiée. Prenons l’exemple du très célèbre jeu Pokémon, qui constitue la première expérience de RA à destination du grand public. Si chaque Pokémon du jeu est une création originale conçue avec la technologie de la réalité augmentée (et de toutes les techniques informatiques qu’elle induit) et qu’il est vendu sur les places de marché en tant que produit original, la blockchain permet d’en garantir l’authenticité. L’acheteur est alors certain qu’il achète une œuvre unique et originale et pourra, par la suite, justifier de sa valeur à la revente.

 

Sécurité informatique et réalité augmentée : les enjeux

Dernier secteur des métiers de l’informatique fortement touché par les implications de la réalité augmentée est la sécurité informatique. En effet, il a été reproché à certains produits de la RA (comme les fameuses lunettes Google), de constituer un risque d’intrusion vis-à-vis de la vie privée des citoyens.

 

Paradoxalement, la réalité augmentée et la réalité virtuelle sont des outils centraux pour améliorer le niveau de cybersécurité des systèmes informatiques. On voit donc les professionnels commencer sérieusement à utiliser la VR et la VA pour augmenter le niveau de sécurité des réseaux informatiques. En effet, ces technologies offrent de mieux comprendre les risques de cyberattaques en modélisant les actions des pirates et en ciblant plus aisément les failles de sécurité de l’architecture réseau. Dans ce contexte, la RA revêt aussi de grands avantages dans le cadre de la formation professionnelle des techniciens informatiques.

 

L’ESGI propose des cursus de très haut niveau académique et technique en ingénierie informatique. Chaque spécialisation comprend des apprentissages de la réalité augmentée, qui sont complétés par des stages en alternance.

 

 

La réalité augmentée trouve à s’intégrer à de très nombreux métiers et secteurs de l’informatique. Cette prise en charge requiert néanmoins que les ingénieurs se forment à la maîtrise et à la compréhension des technologies de la RA et de la RV.

SAS ANAPIJ

Adresse : 85 avenue Pierre Grenier – 92100 Boulogne-Billancourt
Une école
du Réseau GES
Le Réseau des Grandes Écoles Spécialisées

Etablissement d’Enseignement Supérieur Technique Privé
Dernière mise à jour : Septembre 2021

Retrouvez-nous sur

Etablissement d’Enseignement Supérieur Technique Privé
Dernière mise à jour : Septembre 2021

200