Quelles sont les missions du consultant en informatique décisionnelle ?
X
Une question ?
L'ESGI vous recontacte !
Être recontacté

Quelles sont les missions du consultant en informatique décisionnelle ?


Actualité publiée le 26 avril 2021

Informatique décisionnelle

Parmi les professions en informatique les plus recherchées sur le marché aujourd’hui, on retrouve le métier de consultant en informatique décisionnelle. En quoi consiste-t-il réellement ?

 

 

Un spécialiste des données

 

Véritable expert des bases de données, le consultant en informatique décisionnelle suggère et met en place des solutions informatiques pour aider les chefs d’entreprises qui sollicitent ses services. Son objectif est simple : il doit améliorer les performances informatiques de l’entreprise !

Pour y parvenir, il doit procéder à une collecte des données, qu’il va ensuite transformer en informations et en outils d’aide à la décision. Il est donc amené à intervenir sur des masses de données très importantes, et souvent non structurées. En les visualisant, il est alors en mesure de proposer de nouveaux services aux utilisateurs.

Dans un premier temps, le consultant en informatique décisionnelle commence donc par définir son projet : il consulte son client pour identifier ses besoins, estime le budget nécessaire, coordonne l’ensemble des acteurs qui devront intervenir sur le projet, et fait des choix techniques en fonction du service informatique existant.

Il se charge également de la conception de l’architecture de son entrepôt de données (en définissant par exemple les solutions de stockage et de structuration des données au sein d’un modèle) , et de configurer ses outils d’analyse et de reporting.

Il restitue ensuite son rapport à son client, et une fois qu’il a obtenu son feu vert, il procède à l’installation et au paramétrage des nouveaux outils, avant de former le personnel à ces nouveaux logiciels.

 

 

Un professionnel de l’informatique

 

Très exigeant, le poste de consultant en informatique décisionnelle est accessible à partir d’un niveau bac+5 en informatique.

En effet, ce professionnel de la data doit attester de nombreuses compétences techniques. Il doit être parfaitement à l’aise avec l’architecture des systèmes, les bases de données, maîtriser le langage de requête SQL, et avoir des connaissances en algorithmique et en statistiques. Il doit également avoir de très bonnes capacités relationnelles, et bien s’exprimer à l’écrit, car il est régulièrement amené à rédiger des cahiers des charges. Grâce à son esprit de synthèse, il est capable d’avoir une vision globale des résultats, et il sait également convaincre ses interlocuteurs.

Certaines écoles de l’ingénierie informatique, comme l’ESGI, proposent à ce titre un cursus Mastère exclusivement dédié au Management et Conseil en Systèmes d’Information. Il inclut notamment des cours portant sur le contrôle et la certification des SI, le management de projet, et la transformation d’entreprise, qui permettront à l’étudiant d’avoir toutes les connaissances requises pour devenir consultant en informatique décisionnelle !

Le salaire du consultant en informatique décisionnelle est très attractif.  Il s’élève entre 35 000 et 45 000 euros annuels pour un jeune diplômé, entre 45 et 60 000 euros annuels pour un jeune cadre, et peut parfois atteindre les 80 000 euros annuels chez les cadres confirmés !

 

 

Le consultant en informatique décisionnelle a donc la lourde tâche d’accompagner les entreprises désireuses de changer ou d’améliorer leurs outils informatiques d’aide à la décision. Il est donc très sollicité sur le marché, car son expertise permet un gain de temps et d’argent.

200