X
JPO Live 05/05
L'ESGI vous accueille en Portes Ouvertes Digitales !
Inscrivez-vous
Une question ?
L'ESGI vous recontacte !
Être recontacté

Etudier à l’étranger : témoignage de Pierre LOCHOUARN


Actualité publiée le 1 avril 2021

Pierre Lochouarn

Pierre Lochouran, étudiant de la filière Architecture des Logiciels, a décidé de partir étudier un an à l’UQAC, l’Université du Quebec à Chicoutimi. Une expérience qui lui a permit de découvrir une nouvelle culture et de nouvelles façons de travailler.

 

 

Pourquoi avez-vous décidé de partir en échange ?

J’ai trouvé que c’était une bonne opportunité pour voyager et découvrir d’autres mentalités sur la façon de travailler

 

Pourquoi avez-vous choisi ce pays ?

Tout d’abord car on y parle français. Ensuite, parmi les voyages proposés, le Canada me semblait plus attirant que les USA.

 

Quels étaient vos objectifs avant le départ ? Ont-ils été atteints ?

Mes objectifs étaient de découvrir le pays et d’appréhender d’autres façons de travailler. Je suis assez satisfait car j’ai pu faire les deux.

 

Quelles sont les choses que vous avez remarquées concernant votre cursus dans une autre école ?

Il y a peu d’heures de cours et beaucoup de travail à la maison. La pédagogie est proche de celle en France excepté le fait que l’on ne fait que de la théorie en cours et c’est à nous de réaliser des projets et d’appliquer la théorie.

Le niveau est peut-être légèrement inférieur à celui des écoles françaises mais, à la différence du système de notation en France qui permet de « se rattraper » avec d’autres matières, au Canada il faut être bon dans toutes les matières.

J’ai choisi cette école car elle propose énormément de domaines différents.

 

Pouvez-vous nous décrire brièvement une journée type ?

Je vais en cours, je passe à la BU lorsque j’ai du travail (ce qui est souvent le cas) puis je rentre chez moi. J’ai généralement le temps d’aller à la salle de sport

 

Pouvez-vous nous citer trois endroits que vous fréquentez souvent ?

Le cinéma est incontournable, peu importe le pays. J’ai fait également beaucoup de ski pendant l’hiver au mont Belu qui est à 25 min en voiture, et bien sur le bar UQAC où toutes les soirées universitaires se font.

 

Quel meilleur souvenir gardez-vous de vos sorties ou excursions ?

L’association de ski propose énormément d’excursion dans différents monts, j’ai également pu faire du chien de traineau. Cependant mon meilleur souvenir restera d’avoir vue des aurores boréales

 

Se loger : est-ce facile ? Comment avez-vous trouvé votre logement ?

C’était assez simple, il y a de nombreuses location. Pour ma part j’ai utilisé des sites de location mais je sais que l’université aide beaucoup les étudiants à s’installer

 

Avez-vous des conseils à apporter ?

Je pense qu’il est plus intéressant de trouver un logement hors campus, vous aurez plus de liberté et cela sera surement moins cher.

 

Comment s’est passée votre arrivée dans le pays et comment avez-vous été accueilli(e) ?

Pour ma part je suis arrivé un peu tard donc j’ai été dans le rush dès le début ce qui est assez stressant. Concernant l’accueil, les québécois sont des gens très chaleureux donc tout s’est bien passé.

 

Vous êtes-vous intégré(e) au sein de l’université partenaire et avec les étudiants locaux ? A quels événements étudiants avez-vous participé ?

Comme je le disais, j’ai rejoint l’associations ski et fait les Party Universitaire (PU). Néanmoins, je n’ai pas pu m’intégrer aux étudiants locaux car en maîtrise informatique il n’y a que des français

 

Pouvez-vous nous donner trois adjectifs qui qualifieraient votre expérience d’expatrié ?

Enrichissant, motivant et intéressant sur le plan du travail.

 

Quels conseils pouvez-vous donner aux étudiants qui souhaitent partir ?

Commencez vite vos démarches administratives, c’est très long et lors de la demande du PE (permis d’étude) ajouter le document optionnel en y précisant votre rentrée, cela accélèrera la démarche.

200