Low-code : applications dans le développement et l’automatisation
X
SPO du 14/12
L'ESGI vous accueille pour sa Soirée Portes Ouvertes !
Je m'inscris
Brochure ESGI
Découvrez l'école et ses formations
Je télécharge
Une question ?
L'ESGI vous recontacte !
Être recontacté

Le low-code, qu’est-ce que c’est et à quoi sert-il ?


Actualité publiée le 14 décembre 2021

Low-code

On assiste à l’accroissement du nombre d’applications permettant d’effectuer des activités simples de développement. Cette simplification du codage informatique vise à permettre de créer plus rapidement des sites internet ou de paramétrer un logiciel professionnel. En quoi consiste cette tendance et qu’est-ce que le low-code précisément ?

 

 

Le low-code : qu’est-ce que c’est ?

Avec le low-code, les développeurs ont moins recours aux techniques classiques et manuelles de la programmation. Leur travail s’effectue via une interface graphique qui permet d’utiliser des blocs visuels pré-programmés. En pratique, le célèbre CMS WordPress est un excellent exemple de plateforme low-code : il est possible d’utiliser les fonctionnalités de l’application afin de créer un site sans manipulations techniques. En revanche, pour utiliser des paramétrages personnels, il faut recourir au code informatique.

 

Cette pré-programmation présente de nombreux avantages tenant à simplifier les étapes de développement des sites internet et d’automatisation des logiciels informatiques.

– Le low-code est rapide et permet d’économiser du temps sur les étapes traditionnelles de développement.

– Il est simple d’utilisation et donc facile à maîtriser. Très flexible, il s’adapte très rapidement aux fluctuations du marché.

– Il offre un visuel et des fonctionnalités homogènes : toutes les applications éditées avec le même système low-code ont un rendu ou une organisation similaire.

 

C’est dans l’automatisation des tâches que les applications low-code sont les plus utilisées. À ce titre, elles se prêtent particulièrement aux secteurs de la comptabilité ou au traitement des données. Ainsi, le low-code est déjà utilisé dans la fonction publique, le e-commerce ou encore l’industrie.

 

Bien qu’il s’agisse d’une forme simplifiée des techniques de développement professionnelles, le low-code ne s’aborde pas sans formation. En effet, la création d’une interface low-code demande de savoir manipuler les méthodes et les outils classiques du code informatique.

 

 

Comment maîtriser le low-code ?

Pour apprendre à développer des plateformes low-code il faut suivre une formation technique de haut niveau en développement informatique. Les établissements spécialisés proposent généralement des parcours complets du Bachelor au Mastère.

 

Parallèlement à une formation théorique, il est important de suivre plusieurs stages en entreprise. Mettre en place une plateforme low-code ne s’improvise pas et un tel projet fait souvent suite à la commande d’un client. Les sociétés apprécient aujourd’hui ces applications, qui leur permettent de confier des tâches simples de développement à leurs collaborateurs directs, et ainsi d’économiser sur les frais d’externalisation du service. Un étudiant en génie informatique apprendra beaucoup au contact des professionnels qui travaillent sur le développement de ces outils pour leurs propres clients.

 

Par exemple, l’ESGI est la première école en alternance spécialisée dans l’ingénierie informatique. Elle propose des formations premium de bac à bac +5 qui débouchent toutes sur des titres reconnus par l’État. Au sein de l’établissement, il est possible d’opter pour un mastère Architecture des Logiciels afin de maîtriser tous les outils et les méthodes classiques du codage informatique.

 

 

Un très grand nombre d’éditeurs de logiciels créent aujourd’hui des applications de développement et d’automatisation low-code, à l’instar d’IBM ou Google. Secteur à la pointe des tendances technologiques, apprendre à proposer et à utiliser ces interfaces est un choix très judicieux d’orientation professionnelle.

SAS ANAPIJ

Adresse : 85 avenue Pierre Grenier – 92100 Boulogne-Billancourt
Une école
du Réseau GES
Le Réseau des Grandes Écoles Spécialisées

Etablissement d’Enseignement Supérieur Technique Privé
Dernière mise à jour : Septembre 2022

Retrouvez-nous sur

Etablissement d’Enseignement Supérieur Technique Privé
Dernière mise à jour : Septembre 2022

200