Ces nouveaux métiers de l’informatique quantique
X
Une question ?
L'ESGI vous recontacte !
Être recontacté

Ces nouveaux métiers de l’informatique quantique


Actualité publiée le 22 décembre 2020

Informatique-quantique

Les ordinateurs quantiques s’apprêtent à bouleverser le monde de l’informatique, et à faire apparaître de nouveaux métiers hautement qualifiés. Que signifie précisément l’informatique quantique et en quoi pourraient consister ses applications professionnelles ?

L’informatique de demain

En informatique quantique, l’ordinateur est l’équivalent d’un ordinateur classique, mais ses modes de calcul sont différents. En effet, il réalise ses calculs en se basant directement sur les lois de la physique quantique.

Grossièrement, cela signifie qu’un ordinateur ordinaire manipule des bits d’information (soit des 0 soit des 1), alors que l’ordinateur quantique utilise des qubits, qui correspondent à une superposition simultanée de deux états. Dans certains contextes précis, un ordinateur quantique serait alors en mesure de calculer beaucoup plus vite qu’un ordinateur classique, à condition de disposer d’un nombre de qubits suffisants.

Bien qu’encore émergente, l’informatique quantique pourrait bien révolutionner le monde numérique : la Chine par exemple, a récemment investi 10 milliards de dollars dans ce domaine de recherche !

Un grand nombre de professions relatives à l’informatique quantique devrait ainsi voir le jour dans les prochaines années. A l’heure actuelle, de nombreuses entreprises (telles que Thalès, Airbus ou Total) ont d’ailleurs mis en place des programmes destinés à la recherche et au développement de l’informatique quantique, car elle leur permettrait de résoudre des problèmes insolvables pour les ordinateurs classiques.

De nombreux domaines d’application

Pour les futurs experts en informatique quantique, les domaines d’application apparaissent d’ores et déjà comme étant très diversifiés. Certaines sociétés pourront par exemple avoir besoin de spécialistes pour l’optimisation individuelle des déplacements d’une population, ou pour modéliser les réactions d’une molécule en fonction de différents facteurs, ou encore pour mettre en place des nouveaux systèmes de cryptage pouvant faire obstacle aux hackers… L’informatique quantique pourrait également servir à améliorer la dynamique des fluides, ou à réaliser des simulations très avancées pour des outils financiers complexes.

Cette diversité d’applications possibles s’explique par le fait que l’informatique quantique offrirait une puissance de calcul inégalée, permettant ainsi un gain de temps considérable. Cette nouvelle informatique est donc particulièrement prisée par les secteurs de la santé, de la chimie, de la finance, du transport, de la communication, de l’énergie, ainsi que le secteur électronique et militaire. Pour donner un exemple concret, l’application de l’informatique quantique dans le secteur de la santé sur le long terme serait la découverte d’une thérapie, obtenue grâce à la simulation moléculaire de leur fonctionnement et de leur cible.

Encore relativement méconnu, le secteur de l’informatique quantique sera prochainement dans la ligne de mire de toutes les grandes entreprises, et constituera probablement un véritable vivier d’emplois. Les professions de l’informatique quantique seront toutefois très pointues, et le fait de s’y préparer dès aujourd’hui en suivant un cursus spécialisé dans l’informatique semble donc très pertinent. L’ESGI par exemple, propose un total de 9 Mastères spécialisés, grâce auxquels l’étudiant pourra justifier d’un solide bagage en informatique !

Bien qu’encore émergente, l’informatique quantique sera inévitablement amenée à se démocratiser dans la décennie à venir. En effet, ses modes de calcul et sa rapidité en font un outil particulièrement sollicité des sociétés privées, qui n’hésitent pas à investir dans ce nouveau domaine.

200