Le MS Dev Roadshow fait une escale à l'ESGI
X
Brochure ESGI
Découvrez l'école et ses formations
Je télécharge
JPO Live 2 février
L'ESGI vous accueille en Portes Ouvertes Digitales !
Je m'inscris
Une question ?
L'ESGI vous recontacte !
Être recontacté

Le MSDev Roadshow fait escale à l’ESGI


Actualité publiée le 3 décembre 2021

 

Le 11 octobre dernier, le MSDev Roadshow a posé ses valises à l’ESGI le temps d’une soirée. Avec la communauté Azure User Group France, Olivier Leplus et Tiffany Souterre, de chez Microsoft, ont présenté des talks orientés développement.

 

L’objectif du MS Dev Roadshow, avec la communauté AZUGFR, est de rencontrer dans toute la France des étudiants en informatique pour échanger sur des sujets liés au développement. Pour leur passage à Paris, l’équipe du MS Dev Roadshow a souhaité rencontrer les étudiants de l’ESGI. Durant cette soirée, Tiffany Souterre a présenté l’outil Copilot. Olivier Leplus, lui, a décidé d’orienter sa conférence sur le développement des applications sur des « Dual Screen Devices ».

 

Copilot, l’outil intelligent au service des développeurs

C’est Tiffany souterre, Developper Relations pour Microsoft, qui a ouvert le bal en présentant Copilot. Après plus de 4 mois d’utilisation, elle a souhaité faire un retour d’expérience sur cet outil révolutionnaire pour les développeurs. Copilot est un outil doté d’une intelligence artificielle dont l’objectif est d’aider les utilisateurs en complétant automatiquement leur code.

 

Beaucoup d’interrogations se posent autour de cet outil, et, pour Tiffany, la principale question est de savoir si, oui ou non, une IA peut remplacer un développeur. Elle en est arrivée à la conclusion que Copilot est très bon pour proposer des solutions pour de petites briques logiques, mais qu’il ne peut pas coder une application entière, simplement avec un texte lui demandant de le faire.

 

Si Copilot est incapable de remplacer un développeur en tant que tel, il peut toutefois être d’une grande aide et un gain de temps énorme pour la plupart des développeurs. Autre point fort, selon Tiffany, l’outil est excellent pour les débutants, ainsi que pour ceux qui souhaitent apprendre à coder. De plus, il s’adapte au style de chacun de ses utilisateurs. L’outil étant encore en « Technical Preview », l’accès y est restreint et une inscription est nécessaire pour avoir la chance de le tester.

 

L’évolution du développement mobile à deux écrans

Olivier Leplus, également Developper Relations pour Microsoft, a enchainé avec une conférence autour du développement web. Plus particulièrement, il est venu présenter les nouvelles façons de développer des applications mobiles selon les appareils. Le support qui nous intéressait ici était le téléphone à deux écrans. Si Olivier Leplus s’est bien tenu de rappeler que les appareils à deux écrans (Dual Screen Devices) ne datent pas d’hier, il s’est tout de même posé la question de comment avoir une expérience utilisateur convenable avec ce type de support.

 

Concevoir un appareil à deux écrans n’est pas compliqué, la difficulté est de savoir ce que cela peut apporter et comment le support va être utilisé. La première partie de la conférence était théorique, et tournait autour des API, à savoir la manière d’appréhender le « device ». La seconde partie était plus orientée vers la pratique. Olivier a montré la manière de coder un support à deux écrans et comment le rendre « responsive ». Au travers de ce meetup, il a bien précisé qu’il n’y avait rien de révolutionnaire mais seulement de nouveaux cas d’utilisation.

 

Entre la présentation d’un outil d’assistance au codage, et l’évolution du développement sur des supports précis, les conférences du MS Dev Roadshow ont été très enrichissantes pour les étudiants de l’ESGI. Ils ont pu découvrir de nouveaux outils et échanger avec des professionnels sur ces technologies.

200